Nouveau départ

Nouveau départ 

Je suis de garde pour la dernière fois dans cette clinique. Ma collègue me transmet le dossier d'une patiente de 18 ans qui attend son premier enfant. Je ne cache pas ma grimace à la vue du partogramme qui montre une stagnation depuis 3h en salle à 3cm, col épais, après la péri....

Elle est là depuis hier et a été déclenchée par gel pour anamnios à 38SA puis passée en salle d'accouchement pour prende le relais au synto. Bon, je parle de stagnation mais le col a un touuuut petit peu bougé d'après ma collègue au dernier examen : elle est à 3,5cm on va dire... Le rythme cardiaque de son bébé commence à nous faire quelques décélérations...

Bref, je ne suis pas très optimiste et je me dis soit c'est idem et ça pue la césar, soit ça a un peu bougé et on va y être pour une grande partie de la nuit, soit c'est magique et elle est à 5cm (?! pourquoi 5cm, je sais pas !).

Je m'apprète à aller l'examiner pour la première fois, en espérant ne pas avoir à lui expliquer la possibilité d'une césarienne...

Verdict : un col centré, effacé, à 5cm (bingo !), PC fixée, je sens la poche (que je rompt) et bébé est en droite postérieure. Je diminue un peu le synto, ça contracte suffisamment bien comme ça. Une fois positionnée sur le côté droit avec une belle nutation pour le bassin je lui explique que, si à un moment elle sent que ça appuie en bas, comme une envie d'aller au toilette, qu'elle m'appelle. Au cas où, pourtant on est qu'à 5cm... mais sachant que le bébé à un rythme pas top, je préfère être au courant dès qu'elle ressent cette sensation pour gagner du temps et s'installer, éventuellement (on arrête pas de rêver n'est-ce pas !).

Je prépare mon petit mélange à injecter à la contraction pour que le col se laisse un peu plus faire. Pendant que je fais ma seringue, elle me dit qu'elle sent que ça appuie, je temporise et lui dit que ce sont les contractions, que le col doit surement encore se dilater (ça fait 10 minutes que j'ai rompu la poche et qu'elle était à 5cm, présentation seulement fixée). Elle me répète que bon, quand même, ça appuie bien quoi. Et puis le rythme est pas très beau à présent, tracé typique d'un cordon qui nous embête. En même temps, ça ressemble à un bel engagement de bébé.

Bon, ok, je pose ma seringue, imaginons qu'il n'y ai plus de col, pourquoi injecter un truc qui ne serait plus nécessaire ! Mais j'examine donc 15 min après mon précédent examen, sans grande conviction. Et bien.... dilatation complète, partie basse... what else !

Je lui propose d'accoucher sur le côté, elle est surprise mais contente. Elle pousse très bien, se donne à fond. Au hasard le gynéco de garde qui la connait passe la tête par la porte et lance "vous poussez comme ça ??" (genre "dans cette position ??"), euh non non on s'apprête à faire une dinette là ! Et gros fou rire avec la réplique de la patiente au Doc : "c'est pour ne pas voir votre tête !" et bim !!! On a bien rigolé.

La petite puce est arrivée tout en douceur sur le périnée, en est sortie de même, tout doucement (rythme parfait au moment où les efforts expulsifs ont commencé...! magie je vous dis !). Puis elle s'est lovée dans les bras de sa maman restée encore un peu sur le côté, après que le papa ait coupé le trèèès court cordon, (d'où les anomalies de rythme...). Une délivrance dans la foulée, 2 points au niveau de la muqueuse vaginale et un accouchement comme on les aime.... Une maman fière d'elle, et une nouvelle famille est née !

Pour ma part, départ pour de (presque) nouveaux projets, changement de clinique, d'horaires et de pratique. Une nouvelle sensation de nouveau, qui ne me déplait pas pour autant !

sage-femme maternite accouchement naissance suivi de grossesse

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Le Site Passion Sage-Femme vous remercie de votre visite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×